Comment réhabiliter une maison des années 60, sur un littoral sauvegardé ?

AccueilInspirations architecturalesComment réhabiliter une maison des années 60, sur un littoral sauvegardé ?

Il y a maintenant trois ans, Julien Darbon Patrimonio ouvrait les portes de son agence à Bastia. Depuis, il a été rejoint par deux collaborateurs. Implantés dans un cadre patrimonial bâti et naturel exceptionnel, ces architectes ont à cœur la réhabilitation de leurs richesses locales. C’était là tout l’enjeu qui se présentait à eux dans la réhabilitation de cette maison des années 60, située à 5 km au nord de Bastia.

Ce projet, ils l’ont réalisé en tandem avec le promoteur. “Nous avions en commun de connaître l’ancienne propriétaire. Puis, en discutant, nous nous sommes rendus compte du potentiel exceptionnel lié à l’âme de cette bâtisse”.

En effet, le bien a deux particularités. La première, c’est un bâtiment des années 60, avec tout le charme qui est associé aux constructions de cette époque. Ensuite, la maison est située sur le littoral, chose aujourd’hui exceptionnelle, car le littoral Corse tend et doit être préservé de toutes formes de constructions.

 

450m2 habitables entre vue sur la mer et route du Cap Corse !

Lors de son acquisition, le promoteur souhaitait réhabiliter la valeur patrimoniale du bien. Sur cette structure à trois étages, trois appartements ont été pensés en lien avec leur paysage extérieur.

Le premier appartement dispose d’une ouverture en rez-de-jardin, avec un accès direct à la plage. Le second, profite d’une terrasse en rez-de-chaussée. Pour le dernier, deux terrasses ont été pensées.

Si le site profite d’une position littorale, il est également délimité par la présence de l’unique route menant au Cap Corse, très passante. Il s’agissait alors de prêter une attention particulière à la disposition des lieux de vie. Dans cette optique, la structure a été mise à nue et repensée avec les futurs acquéreurs jusqu’au choix des matériaux pour un projet sur mesure. Pour isoler du passage induit par la route du Cap Corse, les logements ont été tournés vers la mer au sud-est. Les pièces servantes ont été disposées côté route, et les pièces de vie et de nuit côté mer. 

 

 

 


Une volonté de qualité extérieure et intérieure

Deux paramètres constituaient le fondement de l’âme à préserver. On ne construit plus sur les littoraux. On ne construit plus comme dans les années 60. “Nous étions donc attachés à la préservation de l’ensemble de ses caractéristiques”. Pour les ornements extérieurs, les moulures des balustrades ont été repris avec les mêmes matériaux. Les cheminements et parements de pierre ont également été reproduits. “Nous voulions que les interventions soient les plus discrètes possibles. Nous avons pourtant pensé à rajouter des touches contemporaines comme des brises soleil en bois pour protéger les terrasses.” Aucune extension n’a été réalisé. Les volumes initiaux ont été conservés dans le but de préserver le caractère du site et des roches encore présente.

 

 

 


Le 13 et 14 octobre, n’hésitez pas à aller à la rencontre de Julien Darbon Patrimonio et de ses collaborateurs. Ils sauront vous présenter leurs projets et pourront certainement répondre au vôtre !