Amazing Architectures, quand l’architecture est au service des usages et des usagers d’un lieu

AccueilPortraits d'architectesAmazing Architectures, quand l’architecture est au service des usages et des usagers d’un lieu

Amazing Architectures, c’est l’histoire de deux amies d’école qui se sont associées. Tout juste diplômées, Magali et Armelle ont décidé d’ouvrir leur agence à Lyon il y a cinq ans. Depuis, les deux architectes travaillent sur la redynamisation des lieux du vécu ! Ensemble, elles se sont spécialisées dans l’habitat. Ce qui est important pour elles, c’est de s’attacher aux usages et aux usagers.

 

Les 13 et 14 octobre, Amazing Architectures ouvrira ses portes lors des Journée Portes Ouvertes. En attendant, Magali et Armelle nous présente leur méthode de travail, particulièrement surprenante !

 

Quelle est votre vision du projet ?

Dans le suivi de projet, toutes les étapes nous tiennent à cœur. Mais nous nous attachons

particulièrement à identifier comment les gens vivent dans un lieu. C’est pour cette raison que nous travaillons souvent à l’échelle de l’habitat et de l’humain.

Dans cette optique, nous mettons en place une phase d’immersion dans notre démarche de projet. Actuellement, nous travaillons pour la rénovation de la crèche du Gros Caillou, à Lyon. Pour pouvoir répondre au mieux aux besoins et aux attentes des individus qui y vivent. Nous nous sommes immergées dans la vie de la crèche pendant une journée.

A partir de ça, nous avons questionné le personnel, les enfants mais aussi les parents. Nous sommes arrivées dès le matin et avons observé comment chacun évoluait dans cette crèche : comment les enfants arrivent, comment les produits sont livrés dans les cuisines, etc. Nous avons fait un véritable travail d’enquête, d’observation et de relevés photo ou sonore. Après cette journée, nous avons restitué notre analyse aux acteurs des lieux en schématisant les différents temps de la vie d’une crèche, en illustrant les activités et les espaces utilisés. Ces graphiques permettent de mettre en avant les points négatifs comme les points positifs. Une démarche que nous avons complétée avec l’analyse comparative d’autres crèches.

Si ici nous évoquons le cas d’une crèche, nous agissons de la même manière avec les particuliers. Nous allons chez eux et observons comment ils agissent dans leur maison. On s'intéresse aussi à leurs habitudes de vie et à qu’ils aimeraient changer. C’est au final un véritable travail sociologique.

La démarche est fortement appréciée par nos clients qui sentent un investissement de notre part. Quand on commence un projet, nos interlocuteurs ont envie de s’exprimer, d’expliquer ce qu’ils attendent. Ils se confient donc naturellement. Ce qu’ils apprécient, c’est que nous avons une démarche explicative. On conçoit ensemble et on explique chaque choix pour qu’ils puissent se l'approprier. Cela contribue également à faire descendre l’architecte de son pied d’estale dans leur imaginaire.

®Nicolas Dartiailh - Photographe

 

Quelles actions menez-vous en parallèle ?

En parallèle de nos projets à l’agence, nous effectuons des ateliers avec les enfants pour les sensibiliser à l’architecture. Nous leur apprenons à déchiffrer leur environnement bâti et ce qu’est le métier d’architecte. Pour la crèche, nous avons mis en place un atelier pour

expliquer les travaux dans leur lieu de vie, pourquoi et comment. Nous intervenons souvent en milieux scolaires avec le CAUE de notre région.

 

Cela participe à notre volonté de rapprocher l’architecture de tous les publics. Il faut arrêter de penser que l’architecture est un domaine réservé à une élite ! Dans cette optique, nous nous sommes également associées à un café de Lyon au sein duquel nous organisons régulièrement des “petits dej archi’”. Pendant la matinée, nous assurons une sorte de permanence pendant laquelle vous pouvez venir poser toutes les questions que vous avez pour vos projets ou sur l’architecture. Un échange gratuit et convivial autour d’un café.



Selon vous, pourquoi c’est important de faire appel à un archi ?

Il est important de faire appel à un architecte pour se laisser surprendre. De manière générale, nous avons deux sortes de maîtres d’ouvrage. Ceux qui nous appellent parce qu’ils souhaitent se décharger de leur projet et qui nous laissent faire. Et puis, il y a ceux qui ont déjà une idée de ce qu’ils veulent. Nous surprenons ces derniers en allant plus loin avec eux dans leur démarche. Faire appel à un architecte, c’est solliciter une personne extérieure pour obtenir un nouveau regard sur ce qu’on a en tête.

Si on est là pour surprendre, il ne faut pas oublier que nous sommes des spécialistes. On a une formation de techniciens de la construction. Notre profession est un savoir-faire particulier.

C’est bien souvent parce que nous simplifions le projet que les maîtres d’ouvrage sont surpris et découvrent le potentiel de leur lieu. Nous avons maintenant des personnes qui osent « travailler avec un architecte ». Elles viennent à notre rencontre pour des tout petits projets comme l’agencement d’une salle-de-bains, alors qu’auparavant ils n’osaient pas franchir le seuil d’une agence d’archi. Tout cela contribue à rapprocher les particuliers des architectes !