Florence Leccia, une architecte au service des particuliers

AccueilPortraits d'architectesFlorence Leccia, une architecte au service des particuliers

Après plusieurs années de travail en agence, Florence Leccia s’est lancée seule dans la conception des lieux de vie des particuliers. Depuis quatre ans, cette architecte travail à l’écoute et à la réalisation de vos projets de vie.

 

Les 13 et 14 octobre se dérouleront les Journées Portes Ouvertes des agences d’architecture. A cette occasion, Florence Leccia vous accueille. N’hésitez pas à partir à sa rencontre. Elle saura vous présenter ses réalisations et peut-être répondre à vos envies de projet !

 

 

Qui êtes-vous ?

J’ai été diplômée de l’école d’architecture de Bordeaux en 2006. J’avais choisi de m’orienter vers l’architecture car j’aimais les mathématiques et le dessin. Mes parents étaient aussi architectes tous les deux, ce qui m’a incité à poursuivre dans cette voie. Une fois sortie de l’école, je suis revenue à Toulouse où j’ai travaillé dans une agence pendant sept ans. Puis il y a quatre ans, j’ai décidé de me lancer.

Mon activité se concentre essentiellement autour de projets pour des particuliers. C’est un choix, car cela offre un rapport particulier avec le client. Quand on travaille pour de la maîtrise d’ouvrage publique, on travaille pour des gens qui ne sont là que pour un temps, celui du mandat. Ils ne construisent pas pour eux, ce qui est parfois moins épanouissant pour l’architecte.

Cependant, les particuliers ont encore beaucoup d’a priori sur les architectes. Aujourd’hui encore, les gens qui viennent me voir sont déjà convaincus du bien fondé de l’appel à un architecte. Les autres restent avec leurs préjugés.

 

Quand vous accompagnez des particuliers dans leur projet personnel, quelle étape préférez-vous ?

De manière générale, j’aime toutes les étapes du projet. Pourtant, je préfère suivre les projets du début à la fin. J’aime quand j’assiste au chantier. Il faut avouer que cela change notre manière de travailler.

Lors de la période de conception les idées prennent forme. Quand je m’arrête là, j’ai un goût d’inachevé et je ne travaille pas de la même manière car je sais que les maîtres d’ouvrage vont changer des choses par la suite. Quand je suis le chantier, c’est à ce moment que la conception se réalise, mais c’est aussi à ce moment qu’il y a des problèmes à dépasser, des solutions à trouver. Cette phase est très excitante, surtout au moment où on y arrive !

 

Pourquoi est-il important pour vous de travailler avec des particuliers ?

C’est important pour moi car le contact est différent. On a une relation beaucoup plus intime avec nos particuliers. C’est le projet de leur vie. Ils nous communiquent leur façon de vivre et nous font confiance. On rencontre des gens intéressants et on crée une relation de laquelle ressortent des projets uniques voire atypiques. Biensûr, travailler avec des particuliers demande beaucoup plus d’énergie, pour un plus petit budget. Mais c’est une échelle de projet qui me plaît.

 

Selon vous, qu’apporte un architecte aux projets des particuliers ?

Quand des clients viennent me voir pour une maison neuve, c’est leur projet qu’on construit. Quand les particuliers font appel à un constructeur, ils ont une maison qui a déjà été faite au moins cinquante fois. En tant qu’architectes, nous faisons des projets différents à chaque fois. Et cela, parce que les sites sont différents, les gens sont différents donc cela donne lieu à des équations différentes et des résultats différents.

L’architecte offre un projet qui correspond à un site, à des besoins et à l'ensemble des paramètres extérieurs. Nous sommes à l’écoute des projets de chacun et je ne suis pas sûre que les maisons type répondent à l’ensemble de ces attentes.