Agrandir une maison sans la modifier c'est possible !

Partager cet article sur :

AccueilInspirations architecturalesAgrandir une maison sans la modifier c'est possible !

L’architecte Olivier Olindo sait relever les défis. Diplômé de l’Ecole d'architecture de Paris-La Villette, il a rapidement créé son agence pour exprimer sa manière de bâtir : sensible, discrète et respectueuse. Sa vision de l’architecte est celle d’un médiateur entre l’habitant et le lieu, où l’architecte s’efface pour laisser les deux se rencontrer.

Il rêve de lieux qui se transforment sans jamais se détruire, qui gardent en eux la trace des espaces vécus et s'ouvrent vers de nouvelles vies.

Pour un projet d’agrandissement il a dû relever un défi complexe, celui d’agrandir une maison dans un périmètre classé. Le challenge était de ne pas modifier les espaces existants de la bâtisse, il a donc fallu trouver une manière ingénieuse d’agrandir la maison aboutissant à une réalisation en sous-sol, sobre, intelligente et originale.

  

De nombreuses contraintes

Situé dans un périmètre de protection de monuments historiques, l’agrandissement ne pouvait pas intervenir sur les espaces visibles de la maison sans la validation des Architectes des bâtiments de France. “Dès lors, de fortes contraintes d’esthétisme, renforcées par la très grande unité architecturale au sein du lotissement, pesaient sur le projet.”

Or, le plan prévoyait de doubler l’espace de vie de la maison, “il se devait d’être à la fois respectueux de l’ensemble et suffisamment ambitieux pour permettre un agrandissement notable du logement, devenu trop étroit.” Ces deux contraintes ont guidé l’architecte dans sa démarche de concevoir un espace à la fois discret et lier à l’espace préexistant.

 

 

Un aménagement sobre

Pour agrandir la surface sans transformer la maison, Olivier Olindo opte pour la réalisation d’un aménagement en sous-sol pour “obtenir la plus grande simplicité visuelle possible en jouant sur un agrandissement à la fois visible et invisible. Le choix de l’excavation répondait à cette volonté de « cacher » un agrandissement conséquent”. De ce fait, la structure initiale de la maison est restée intacte.

L’architecte a voulu faire de ce « souplex » un endroit lumineux grâce à un “plancher de verre qui apporte la lumière en sous-sol et vient prolonger le jardin, sans dénivelé, dans une continuité renforcée par le choix d’herbes hautes permettant de dissimuler la pièce souterraine sans interrompre le regard.”

 

Un lien entre deux espaces

Afin de lier le nouvel espace à l’ancien, il a fallu “créer la fluidité qui manquait entre deux espaces étrangers l’un à l’autre, l’existant et la partie neuve, tout en limitant autant que possible l’impression d’un « sous-sol » aménagé.”

Pour cela, l’architecte a pensé l’ensemble comme “un trajet continu, conçu, une boucle du jardin vers la maison, de la maison vers le sous-sol et du sous-sol vers le jardin. Le jeu sur la végétation, visible depuis le sous-sol, et sur la transparence du plancher, rendent les pièces visibles depuis le jardin et poursuit ce même objectif de fluidité entre les différents espaces.”

La structure est simplifiée pour permettre de nombreux usages et optimiser l’espace. “Elle ne porte que sur deux poteaux”. L’architecte a aussi pensé au futur et au potentiel besoin de modification en créant un « souplex » facilement modulable, “la répartition des espaces peut ainsi être modifié aisément. De même, la création de l’escalier vers l’extérieur favorise l’autonomie du lieu qui peut être utilisé en studio indépendant.”

 

 

Le 19 et 20 octobre 2018, n’hésitez pas à aller pousser la porte de cette charmante agence située dans le 4ème arrondissement de Paris. Olivier Olindo et son équipe pourront vous présenter leur projet et conseiller les vôtres. Pour en savoir plus sur ce qu'ils vous réservent pour ces deux jours de fête, cliquez-ici !