Atelier RCR : Concevoir durablement des projets qui correspondent à vos envies

Partager cet article sur :

AccueilIls ont déjà fait appel à un architecteAtelier RCR : Concevoir durablement des projets qui correspondent à vos envies

Atelier RCR est une agence d’architecture créé en septembre 2015 à Dax, dans le département des Landes. Les architectes conçoivent des projets dans des domaines variés, des maisons individuelles, en passant par la construction de piscines, jusqu’au bâtiment de bureaux. Le 19 et 20 octobre 2018, ils vous ouvriront leur porte pour présenter leur travail et les projets qu’ils ont réalisé.

 


 

Pouvez-vous me parler de l'un de vos projets qui a éveillé en vous une réelle émotion personnelle lors de sa conception et/ou de sa construction ?

 

“Au risque de faire dans la banalité, je vais vous répondre « ma maison », parce que c’est une maison d’architecte et qu’elle représente au moment de sa conception la cristallisation de toute une somme de réflexions et d’enseignements, tirés de mes projets antérieurs.

Il s’agit à l’origine d’une maison de ville des années 50, dont on peut qualifier l’architecture de locale, et à l’usage simple et fonctionnel. Nous l’avons entièrement rénovée et agrandie, avec une mise en application des préceptes qui guident mon architecture. D’abord, la pérennité des matériaux : nous avons choisi d’utiliser des produits nobles, durables et recyclables tels que le bois, le zinc, la pierre. La façade principale étant orientée plein ouest, elle se devait donc de résister durablement aux intempéries.

Ensuite, la faible consommation énergétique : la maison est désormais entièrement isolée par l’extérieur, et elle répond aux normes de la RT 2020 à venir, c'est-à-dire qu’elle va au delà de la réglementation thermique actuelle RT 2012. Enfin, une dépense maîtrisée, avec une hiérarchisation de nos besoins. Comme la majorité de mes clients, n’ayant pas un budget extensible, nous avons procédé à des arbitrages concernant les éléments dont nous ne souhaitions pas nous passer, et ceux dont il était possible de différer la mise en œuvre dans le temps.”

 

 

Qu’est-ce que ce projet a changé dans votre manière de penser l’architecture, votre travail et/ou votre relation avec vos clients ?

 

“Aujourd’hui, je considère ce projet un peu comme un « manifeste » sans vouloir verser dans le prétentieux. De par son architecture à la fois « radicale », ou « singulière », c’est un projet qui ne laisse pas indifférent, en tout cas pour mes voisins… certains adorent, d’autres détestent, mais cela ne laisse pas insensible.

Et puis, je trouve qu’il représente un certain savoir-faire. C’est aussi un projet dans lequel je me suis beaucoup investi en réalisant moi-même une bonne partie des travaux, ce qui m’a permis d’évaluer au plus près, la pénibilité du travail de certains corps d’états, maçonnerie, carrelage, peintures, etc. 

J’ai aussi pu mesurer que la réussite des détails, passe par une approche anticipée des problèmes, une bonne connaissance des normes et règlements (DTU), et puis surtout par le savoir-faire et l’expérience des entreprises. C’est un projet qui dans tous les cas, de par son caractère étudié, raisonné et maîtrisé, permet de gagner rapidement la confiance de mes clients, bien que le prix demeure un facteur prépondérant de la contractualisation d’une affaire.”

 

 

Avez-vous ressenti de nouveau cette émotion pour un autre projet, qu’il soit conçu par vos soins ou bien par un autre professionnel ?

 

“Ce projet ne représente en rien une finalité. Chaque nouveau projet est une nouvelle source d’inspiration, d’excitation, d’envies, etc. Je pense que la réflexion chez les architectes est permanente, on ne cherche pas à transposer des recettes préétablies dont on sait qu’elles ont fait leurs preuves. Notre travail c’est d’apporter des réponses circonstanciées, spatiales, esthétiques, et fonctionnelles pour un coût maîtrisé, à un besoin, un programme, que nous définissons en concertation avec nos clients. En fait, chacun de nos projets est unique.

À chaque projet ses spécificités, sa genèse, sa technicité et sa justesse. Comme un architecte demeure l’auteur de ses projets, je mentirai en disant qu’il n’y pas une petite fierté à pouvoir dire « cela vous plaît, et bien c’est moi qui l’ai fait !”

 

 

Les journées portes ouvertes des architectes seront l’occasion de découvrir le travail de l’atelier RCA à DAX, rue d'Eyrose, le 19 et 20 octobre 2018.

https://www.atelier-rca.com/